Archive | Salons RSS feed for this section

Les salons de coiffure afro

3 Sep

Mon bilan des visites dans les salons de coiffure à Paris est vraiment décevant. Je parle ici des salons spécialisés dans le cheveu afro, ou du moins ceux qui se disent être spécialiste du cheveu afro, appelé parfois « salons de coiffure ethnique » ou « salons de coiffure noir ».

Je cherche depuis longtemps un salon qui soit professionnel mais aussi accueillant. Malheureusement, d’après ce que j’ai observé, ces deux qualités semblent assez difficile à réunir en un même salon afro. Je n’ai jamais été dans un salon afro où l’atmosphère était vraiment chaleureuse et l’équipe accueillante d’ailleurs. Mais bon, peut-être que je n’ai pas eu de chance…

J’ai essayé 4 salons de coiffure.

Sénégal tresse (Château rouge)

Petits locaux (à l’époque) mais les coiffeuses sont plus rapides. Celle qui faisait les tresses à l’époque les faisait bien. J’adopte donc ce premier salon.
Comme je me fais toujours des tresses et que je ne fais donc pas partie de la majorité des clientes qui leur permettent d’être plus rentable (les tissages sont plus rapides à faire), on s’occupe moins bien de moi. A Noël, le message est clair : pas de tresses ; que des tissages. Par contre, quand on est amie avec la gérante, on est forcément plus chouchoutée. Pour l’anecdote, ces temps-ci, la gérante du salon (Gina) a dit à la radio vouloir s’occuper du cheveu naturel. Je ne demande qu’à en savoir plus, mais je n’irai pas essayer moi-même. Je tiens trop à mes cheveux.

La goutte qui a fait déborder le vase. Un jour, je viens avec rendez-vous. On me fait attendre toute la journée pour m’annoncer que finalement la tresseuse ne viendra pas. On me demande de revenir le lendemain. Je reviens donc le lendemain au salon. Là on me dit que non, la coiffeuse ne viendra pas. Euh… mais encore ? Quelle belle preuve de respect, de considération et même de politesse. Je demande l’adresse d’un autre bon salon.

Dio Coiffure (Château rouge)

Chez Dio Coiffure, il faut prendre rendez-vous. Je vois que la plupart des clientes n’ont pas les cheveux complètement abimés par les tissages et défrisages. Au contraire, beaucoup ont des cheveux en bonne santé.  Je ne parle pas de longueur ou de raideur mais vraiment de l’état du cheveu. A Dio coiffure, on peut tout faire : tresses, tissages, chignon, soin, défrisage, etc. Je me dis que ce salon, je le lâcherai pas de si tôt.
Mais encore une fois avec le temps, le professionnalisme s’est estompé. Aujourd’hui, pour la deuxième fois, la coiffeuse qui devait s’occuper de moi avait oublier de noté le rendez-vous que j’avais pris par téléphone quelques jours avant. Du coup, arrivée à 14h, on ne s’est occupée de moi qu’à 17h. La coiffeuse s’est excusée. Je paye le prix normal (53,50€). Je n’ai pas droit à un petit geste commercial de la part de la gérante, ni à un sourire. Elle ne me retourne même pas mon « Au revoir ». Bref. Merci bien.

Célianthe

Je suis allée une fois chez Célianthe pour me faire défriser les cheveux. Ils sont très pros. Un rendez-vous, une heure de passage. Ils connaissent leur sujet. Ils coiffent régulièrement des stars apparemment. La gérante du salon (aussi coiffeuse) n’est pas très commode mais tout le monde est bien coiffé chez elle. Le salon est « haut de gamme ». Je  n’ai jamais essayé de m’y faire tresser (je ne sais pas si c’est possible d’ailleurs). J’ai encore plus peur de lui confier mes cheveux afro. Célianthe serait capable de me les défriser ou de me les couper courts en me disant, à tord ou à raison : « De toute façon, ça ne vous allait pas. Laissez-moi faire. C’est moi la pro. » J’aime le suspense, mais je ne suis pas prête me lancer les yeux fermer.

Ethnicia

Alors oui, chez Ethnicia, les coiffeurs sont pros et coiffent tous les types de cheveu. Mais ils ne savent pas tout faire. Disons que quand j’y suis allé pour me faire un défrisage avec un carré plongeant, il n’y avait aucun problème. Par contre pour couper mes cheveux défrisés et faire une coupe avec mes cheveux afro (sachant que je leur avais expliqué ce que je voulais par mail déjà), ils m’ont dit qu’ils ne savaient pas faire ça. Je ressors ce jour-là du salon avec un brushing très joli, certes, mais qui aura duré quelques heures à cause du temps humide. Donc pour me défriser, me faire faire un tissage ou un brushing (en gros avoir le cheveu lisse), c’est oui. Sinon ? Bah … tant pis!

Conclusion : je n’ai toujours pas trouvé le salon de mes rêves. Je ne suis même pas sûre d’avoir envie de continuer à chercher pour l’instant.

Et vous ? Avez-vous trouvé un salon afro avec des professionnels réellement compétents, aimables et organisés ? Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui explique que la situation soit celle-ci ? Et pour les amatrices de tresses, devons-nous nous résigner à nous faire tresser éternellement par les membres et les connaissances de la famille ?